Non seulement une ville à statut spécial, Minsk est aussi la capitale de la Biélorussie. Cette ville est située au centre du pays et est arrosée par la rivière Svislotch. Fort de ses potentialités historiques, culturelles et touristiques, Minsk est aujourd’hui une grande attraction pour tous les touristes du monde entier.

 Comment  aller à Minsk et comment y séjourner ?

Premièrement il est important de savoir que toute entrée sur le territoire Biélorusse est soumise à la présentation d’un passeport valable et l’obligation de visa. Vous devez donc vous mettre en règles vis-à-vis des formalités administratives, sanitaires et diplomatiques avant de prétendre voyager sur Minsk. Il convient également de souligner que vous pouvez obtenir votre visa directement à l’aéroport international de Minsk si vous aviez préalablement transmis un dossier de demande de visa aux autorités biélorusses compétentes dans les délais requis.

Par ailleurs, le moyen le plus probable pour arriver à Minsk en provenance d’un autre pays est l’avion. L’aéroport international de Minsk, le plus grand du pays, est situé à  30 kilomètres environs de la capitale. Vous pouvez rallier la ville en bus, ou en taxi.

Pour votre hébergement à Minsk, vous pouvez choisir loger dans des hôtels chics. Vous trouverez également des logements dans les petits quartiers de Minsk et dans le centre-ville historique, au bord de la rivière ou encore près d’un parc. Il y en a pour tout le monde. Pour mieux et vite vous retrouver, vous pouvez faire usage des sites de comparaison des prix des hôtels.

Quelles sont les meilleures choses à faire et à voir absolument dans la capitale Biélorusse ?

Minsk fait partie des villes européennes les plus luxueuses et confortables malgré qu’il ne soit souvent mis en lumière comme Paris et autres. Mais cette merveilleuse ville discrète vous accueille dans un confort incroyable à moindre coût. La ville dispose également  de nombreux parcs et vous propose des  sorties culturelles au ballet ou au restaurant, la visite d’un musée, aller à un concert, et plusieurs d’autres activités pour vous empêcher l’ennui.  En vous rendant à Minsk pour un séjour touristique, vous devez absolument faire certaines choses qui relèvent de la tradition des touristes si on peut se permettre de le dire. Et soyez certain que la nostalgie sera au rendez-vous. Voici les 14 choses à faire absolument à Minsk.

  • La visite de la place Oktyabrskaya ou encore appelée la place d’octobre.

Cette place principale de la ville est  mondialement reconnue comme le lieu par excellence de regroupement ou de rassemblement, des partis de l’opposition pour les mouvements de protestation contre le président Alexandre Loukachenko de temps à autre, et est où les tristement célèbres protestations de 2010 lors de l’élection présidentielle se sont terminées en violence. La révolution en jean ou encore la révolution bleue, qui a échoué en mars 2006, a été tentée ici aussi.

A cette place se trouve aussi  Palats Respubliki  qui n’est rien d’autre que le Palais de la République. Également sur cette place se trouvent l’Hôtel de Ville, la cathédrale Sainte-Marie et l’ancien Musée biélorusse de la Grande Guerre patriotique, qui est désormais transformé en un hôtel de luxe.

  1. Le Musée biélorusse de la Grande Guerre patriotique

Autrefois dans des locaux peu commodes de la place Oktyabrskaya, Le Musée biélorusse de la Grande Guerre patriotique est transféré dans un nouveau bâtiment. C’est le meilleur musée de Minsk et par ricochet la meilleure attraction de Minsk qui abrite une excellente exposition détaillant la souffrance et l’héroïsme de la Biélorussie pendant l’occupation nazie. Vous pouvez y admirer des photos en noir et blanc des civils et de soldats pour mieux comprendre l’histoire de cette ville, la souffrance et l’atmosphère qui régna durant de nombreuses années

Avec des explications en anglais, des dioramas et une collection de vrais chars, avions et d’artillerie de la Seconde Guerre mondiale, c’est un grand progrès par rapport à son poussiéreux prédécesseur. Sa section sur les camps de concentration est particulièrement troublante : 2,3 millions de personnes en Biélorussie ont été tuées pendant la guerre, dont 1,5 million de civils.

  1. Le Musée national de la Culture et de l’Histoire de Biélorussie

C’est en visitant ce musée que vous aurez des informations sur la culture et l’économie biélorusse dans les moindres détails. Ouvert depuis 1957, Le Musée national de la Culture et de l’Histoire de Biélorussie compte à son actif, la plus grande collection d’objets culturels et de monuments depuis l’Antiquité. Ce musée vous embarque par ailleurs dans un voyage dans l’histoire très mouvementée de la nation, et dispose d’une réplique de l’imprimerie utilisée par le héros national Francysk Skaryna.

Il est un peu difficile pour les visiteurs de se retrouver facilement après les visites parce que tous les panneaux indicatifs sont en biélorusse.

  1. Musée national des beaux-arts de Biélorussie

Ce fabuleux musée est le plus grand de Biélorussie. Il a été réhabilité avec une extension baignée de lumière à l’arrière qui présente l’art local, des années 1940 aux années 1970. A votre passage dans ce musée, n’oubliez d’aller voir l’œuvre de Valentin Volkov, Minsk 3 juillet 1944 (1944-1945), représentant l’arrivée de l’Armée Rouge dans la ville en ruines.  Vous y trouverez aussi Yudel Pen, le professeur de Chagall en portrait de 1914 réalisé par Marc Chagall. Il y a aussi une impressionnante collection d’icônes, quelques grandes représentations réalistes de la vie à la fin du 19e siècle dans l’Empire russe et plusieurs œuvres de Nikolai Ge, Ilya Repin, Isaak Levitan, Isaak Brodsky, Mikhail Nesterov et Konstantin Makovsky.

  1. Le quartier du Faubourg de la Trinité

Le centre-ville de Minsk est une ville à forte concentration de grands bâtiments administratifs et d’anciennes églises mais c’est surtout l’unique quartier qui demeure intact durant la Seconde Guerre Mondiale. Ce quartier, c’est le Faubourg de la Trinité qui dans les années 90 a été réhabilité ^pour devenir aujourd’hui l’un des endroits les plus estimés et les plus appréciés de Minsk pour son authenticité et son originalité de son histoire. Mais aussi pour la géographie des lieux avec les maisons typiques aux couleurs si disparates. La rénovation des bâtiments d’avant-guerre, sur un joli coude de la rivière juste un peu au nord du centre, est très formidable. Une promenade dans ce quartier célèbre pour ses petits cafés, restaurants et magasins ne serait pas proscrite. De ce quartier, vous vous rendrez compte que les « monolithes géants et modernes » de Minsk ne sont pas très loin.

  1. L’Île des Larmes ou L’île du courage et de la tristesse

Située juste en face du Faubourg de la Trinité cette île est  reconnue pour la commémoration de la guerre en Afghanistan où de nombreux Biélorusses sont morts sur le champ de bataille. Au centre de l’île se trouve une chapelle et tout juste à côté de la chapelle, le visage d’un ange pleurant de n’avoir pu sauver et protéger les soldats durant cette terrible guerre. Construit sous la forme d’une petite église avec quatre entrées, le monument est entouré de hautes statues décharnées des mères et sœurs tristes de soldats biélorusses qui ont perdu leur vie pour la nation biélorusse dans cette guerre contre l’Union soviétique et l’Afghanistan (1979-1989).

  1. L’Hôtel de Ville de Minsk

Situé non loin du quartier du Faubourg de la Trinité l’Hôtel de Ville représente fidèlement ce qu’il pouvait être durant la guerre au moment de sa totale destruction. Juste à côté de l’Hôtel de Ville, se trouve la seule maison en bois de Minsk. Cette maison est la seule ayant survécu aux bombardements de la guerre, c’est aujourd’hui un musée un musée.

  1. La Bibliothèque nationale de Biélorussie

Récemment construite(en 2006), la bibliothèque nationale de la Biélorussie est un bâtiment d’une hauteur de 74 mètres qui possède près de 19 salles de lecture réparties sur 22 étages. Pour certains, c’est l’une des plus belles bibliothèques du monde, mais pour d’autres, elle est très horrible. Cela dépend évidemment de comment et avec quel œil vous la regarder. Elle compte plus de 90 000 lecteurs régulièrement inscrits et qui viennent chaque année fouiller les 3,2 millions d’ouvrages disponibles. À remarquer que la bibliothèque nationale a misé sur les nouvelles technologies en créant un centre national d’information et de culture. La bibliothèque fait également office de centre de congrès, de galerie d’art pour des expositions permanentes et temporaires. Le bâtiment est un rhombicuboctaèdre géant qui est éclairée la nuit qui contient également des galeries d’art et une plateforme d’observation au 23ème étage.

Vous pouvez faire une visite guidée de la bibliothèque en anglais ou l’explorer seul pour beaucoup moins à condition de se présenter au comptoir dans le hall d’accueil avec votre passeport. La vue depuis le sommet n’est pas la plus rêvée, mais c’est une vue plutôt  intéressante sur le paysage urbain de Minsk en perpétuelle évolution.

  1. La cathédrale Saint-Siméon-et-Sainte-Hélène

Cette grande et splendide bâtisse est très impressionnante, on l’appelle plus souvent l’Eglise rouge, elle a été construite en 1910 avant la deuxième Guerre Mondiale dans un studio de cinéma puis en 1941, elle retrouva sa fonction originelle, qui est celle d’une église catholique. C’est un haut lieu de la vie religieuse, culturelle et sociale de la ville de Minsk.

  1. La place de l’Indépendance ou Pl Nezalezhnastsi

Autrefois appelée la place Lénine avant 1991, la place de l’Indépendance est aujourd’hui la plus belle et la plus grande place de Minsk. Elle date des années 30 et est dominée par l’édifice du gouvernement biélorusse sur son côté nord mais aussi par l’université d’état à son côté sud, ou encore l’université pédagogique et l’Eglise rouge. Cette dernière, l’Église catholique Saint-Siméon-et-Sainte-Hélène, est surnommée ainsi à cause des briques rouges qui ont servi pour sa construction. La place est un lieu très important pour les Biélorusses où l’on peut assister à des défilés militaires lors des célébrations de la fête de l’indépendance. À noter qu’il existe une ville souterraine sous la place abritant un centre commercial sur deux étages.

  1. La rue Némiga

Loin d’être un lieu ordinaire, la rue Némiga est un endroit que les Biélorusses apprécient vraiment. C’est la plus vieille rue de Minsk et elle réunit le centre-ville avec la partie ouest de la ville. Datant du XIIème siècle, elle reliait alors l’ancien château à la rivière Némiga qui aujourd’hui a disparu dans la foulée. Elle a été reconstruite et est aujourd’hui la rue commerciale de la capitale biélorusse.

  1. La Praspekt Francyska Skaryny Perspective Francyska Skaryny

L’artère principale de Minsk reste et demeure séduisante dans sa pure circonférence. Elégante et gigantesque, elle a triplé en largeur lorsqu’elle a été reconstruite après la Seconde Guerre mondiale et s’étend sur 11 km depuis la gare vers l’extérieur de la ville. La section la plus décorée  en sandwich entre les pl. Nezalezhnastsi et pl. Peramohi, et entre les rues Lenina et Enhelsa. C’est ici un lieu de rencontre de la jeunesse populaire pendant les soirées.

  1. Le Château de Niasvij

Niasvij est à 120 kilomètres du centre-ville de Minsk, il est connu pour être le complexe résidentiel, architectural et culturel de la famille Radziwiłł qui est responsable de sa construction depuis le XVIe siècle jusqu’au milieu du XXème siècle. C’est le seul monument biélorusse classé au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Ce haut lieu de la Biélorussie se trouve à cinq cent mètres de l’Église du Corpus Christi. Cette grande architecture est devenue une des références pour la construction et le développement d’autres types de ce genre dans toute l’Europe centrale ainsi qu’en Russie.

  1. Le château de Mir

Le château de Mir, du XVIème siècle, s’élève majestueusement au-dessus de la ville et ressemble à une attraction conçue et construite dans parc d’attractions de Disney. Une rénovation minutieuse au cours de la dernière décennie a été achevée. Admirez la beauté d’un lieu qui est tout simplement adorable, avec des jardins superbes, des intérieurs magnifiquement restaurés et une grande exposition sur la vie et l’époque des Radziwiłł. L’intérieur de certaines pièces ont été recréées, et même s’il est clair que ce n’étaient pas les Romanov, il y a beaucoup de mobiliers qui vous séduiront sans doute. Une visite des lieux en semaine est recommandée pour les visiteurs pour éviter la grande affluence des week-ends.

Noter cet article