Bien qu’étant l’un des plus petits pays du continent, le Salvador est un grand pays à découvrir. En raison de la peur, du manque d’information et de temps, je l’ai exclu de mon voyage en Amérique centrale en 2009. Aujourd’hui, après m’être enivré de pupusas et m’être émerveillé devant les verts de ses paysages, les volcans imposants et la chaleur infinie de ses habitants, je peux dire que j’ai fait une erreur. C’est pourquoi j’ai décidé d’écrire ce guide, avec des conseils, des informations pratiques, des itinéraires pour voyager au Salvador et quelques autres recommandations à garder à l’esprit avant de voyager dans ce beau pays. Si vous en avez l’occasion, ne la gâchez pas.

Comment se rendre au Salvador

Avion :

Venant d’Amérique du Sud, Avianca assure la correspondance quotidienne à Lima. Depuis l’Espagne, Avianca relie également Madrid à San Salvador, via Bogotá.

Route :

Si le Salvador fait partie d’un voyage plus vaste, soit du Guatemala ou du Honduras, il y a des routes bien reliées pour entrer ou sortir du pays sans problèmes

frontières du Salvador

Il en existe plusieurs et tout dépend du voyage effectué par chacun. On a traversé par deux : Juan par La Hachadura, moi par Las Chinamas. Juan voyageait en auto-stop et n’avait aucun problème, les formalités douanières étaient rapides. Je suis arrivé à la frontière alors que le soleil se couchait déjà. Je n’ai eu aucune difficulté à migrer, et les mêmes agents m’ont aidé à prendre un bus pour Guatemala City. J’ai échangé de l’argent sur place, mais j’ai dû me disputer un peu pour obtenir un prix équitable.

L'info voyage :